SE JOINDRE À L’ÉQUIPE

Le GREMM est à la recherche de préposés à l’accueil pour la saison 2017

L’organisme

Le GREMM est un organisme à but non lucratif voué à la recherche scientifique sur les baleines du Saint-Laurent et l’éducation pour la conservation du milieu marin. Fondé en 1985, le GREMM c’est avant tout une équipe de chercheur(e)s, de biologistes, de naturalistes et autres passionné(e)s engagé(e)s. Notre mission: comprendre pour mieux protéger. Notre méthode: étudier les baleines et raconter leur histoire. Notre engagement: changer le monde.

Description du poste

Les préposés à l’accueil travaillent au Centre d’interprétation des mammifères marins (CIMM) à Tadoussac, le centre de références et d’actualités sur les baleines du Saint-Laurent.

  • Salaire : selon l’expérience ; temps plein
  • Durée du poste : juin à septembre
  • Semaines de formation rémunérées et hébergement à prix modique

Principales responsabilités

  • Accueillir les visiteurs à leur entrée, expliquer la mission du GREMM et présenter les activités offertes
  • Accueillir et gérer les groupes organisés
  • Répondre sommairement aux questions sur la région et les baleines
  • Tenue de caisse

Compétences requises

  • Facilité à travailler avec le public, entregent, dynamisme
  • Aptitude pour le travail en équipe
  • Bonne connaissance de l’anglais parlé
  • Les individus appartenant à des groupes visés par l’équité en matière d’emploi sont les bienvenus à postuler.

Pour postuler 

Envoyer votre curriculum vitae à l’attention de Marie-Sophie Giroux par courriel à msgiroux@gremm.org avant le 27 mars 2017.

Nous remercions tous les candidats pour l’intérêt manifesté envers notre organisation. Seuls les candidats retenus pour une entrevue seront contactés. Pour en savoir plus : www.gremm.org

Le GREMM est à la recherche de naturalistes pour la saison 2017

Description du poste

Les naturalistes travaillent au Centre d’interprétation des mammifères marins (CIMM) à Tadoussac, le centre de références et d’actualités sur les baleines et le Saint-Laurent. Son exposition met en valeur une collection de squelettes unique au Canada, présente les avancées de la recherche scientifique et explique les enjeux qui touchent l’écosystème marin du Saint-Laurent. Les naturalistes travaillent également au Centre d’interprétation de Pointe-Noire (Parcs Canada) situé à Baie-Sainte-Catherine, un site reconnu pour la beauté de ses paysages.

Poste saisonnier à temps plein.

  • Salaire : 14 $/h
  • Durée du poste : juin à septembre, possibilité de prolongation jusqu’en octobre
  • Semaines de formation rémunérées
  • Hébergement à prix modique

Principales responsabilités

  • Vulgarisation scientifique et interprétation du milieu marin et des mammifères marins du Saint-Laurent.
  • Présentation d’un documentaire sur les baleines du Saint-Laurent et la recherche
  • Présentation de conférences sur le béluga du Saint-Laurent et les techniques de recherche utilisées pour étudier les baleines.
  • Création et mise à l’essai de nouvelles activités.

Compétences requises

  • Habile communicateur et vulgarisateur, entregent et dynamisme
  • Rigueur scientifique, professionnalisme et polyvalence
  • Aptitude pour le travail en équipe
  • Très bonne connaissance de l’anglais parlé
  • Formation en biologie, connaissance du milieu marin et expériences en interprétation sont considérées comme des atouts majeurs.

Pour postuler 

Envoyer une lettre de motivation et curriculum vitae à l’attention de Marie-Sophie Giroux par courriel à msgiroux@gremm.org avant le 24 mars 2017.

Nous remercions tous les candidats pour l’intérêt manifesté envers notre organisation. Seuls les candidats retenus pour une entrevue seront contactés.

Pour en savoir plus : http://gremm.org/education/

 

Le GREMM est à la recherche de deux stagiaires-bénévoles pour sa saison de terrain 2017

Résumé du poste 

Les stagiaires participeront activement aux programmes de recherche en cours, en mer et sur terre. Ils auront l’opportunité de travailler au sein d’une équipe expérimentée, conviviale et polyvalente qui leur permettra de développer de nombreuses compétences dans le domaine de la recherche sur les baleines.

Le suivi des grands rorquals dans le parc marin du Saguenay–Saint-Laurent est l’un des principaux projets de recherche à long terme que le GREMM mène depuis plus de 30 ans. Le rôle des stagiaires qui nous accompagnent pendant la saison de terrain est essentiel. Ils contribuent directement à mettre à jour nos collections photographiques de rorquals communs, de rorquals à bosse et de rorquals bleus, en allant acquérir de nouvelles données/photos sur le terrain.

Description des tâches

  • Photo-identification de rorquals communs, rorquals bleus et rorquals à bosse depuis les bateaux d’excursion
  • Gestion de base de données (Excel)
  • Travail de laboratoire d’analyse photo (appariement)
  • Capsules d’interprétation pour les visiteurs du Centre d’interprétation des mammifères marins
  • Rédaction de capsules pour notre site Baleinesendirect.org (rubrique Carnets de terrain)

 Aptitudes et qualifications requises 

  • Rigueur et minutie, esprit d’analyse et professionnalisme
  • Ne pas avoir le mal de mer
  • Motivation et attitude positive
  • Expérience dans le domaine de la photographie ou des mammifères marins souhaitée
  • Permis de conduire

Modalités

  • La station de recherche est au deuxième étage du Centre d’interprétation des mammifères marins (CIMM) à Tadoussac
  • De mi-juin à fin août/début septembre, seuls les candidats disponibles pour la totalité de la durée du poste seront envisagés
  • Semaine 40 h
  • Logement fourni (situé à 5 minutes du lieu de travail)

Vous êtes intéressés ?

Veuillez nous envoyer votre candidature d’ici le 24 mars 2017, par courriel à l’intention de:

Timothée Perrero (tperrero@gremm.org), Groupe de recherche et d’éducation sur les mammifères marins (GREMM), 108 de la Cale Sèche, C. P. 223, Tadoussac (Qc) G0T 2A0, Tél. 418-235-4701 Fax : 418-235-4325

Seuls les candidats retenus seront contactés pour une entrevue

Merci de votre intérêt!

Pour en savoir plus:

La photo-identification

Les carnets de terrain, dont ceux de l’équipe du GREMM

 


Assistant de recherche

Notre petite équipe de recherche est assez stable, mais certaines années, nous ouvrons des postes, habituellement saisonniers, combinant du travail en mer et du travail de laboratoire. Surveillez nos offres d’emploi!

Stage

Le GREMM n’offre pas de stages en entreprise comme tels. Par contre, les tâches liées à un poste saisonnier de naturaliste ou d’assistant de recherche pourraient convenir aux exigences de certains stages étudiants. Les conditions à remplir sont d’être sélectionné pour le poste et de pouvoir travailler légalement au Canada.

Étudiant à la maîtrise ou au doctorat

Robert Michaud, directeur scientifique du GREMM, encadre régulièrement des étudiants à la maîtrise et au doctorat en collaboration avec des chercheurs de différentes universités canadiennes. Vous avez un co-directeur intéressé à en discuter avec Robert? Contactez-le (rmichaud@gremm.org).

Comment faire pour travailler avec les baleines?

L’intérêt pour les baleines et les dauphins est partagé par un grand nombre de personnes et la compétition est grande. Pour mettre toutes les chances de son côté, il faut se souvenir que des qualités de scientifique, de communicateur et de coéquipier sont davantage recherchées que la passion ou l’enthousiasme face à ces animaux. Il est donc important de préparer ses « outils ». Pour devenir chercheur de baleines. Il faut :

  • avoir une formation solide en science et des expériences variées;
  • développer des habilités en écriture et en présentation orale, que ce soit en français ou en anglais;
  • maîtriser l’anglais parlé et écrit et peut-être une autre langue telle l’espagnol;
  • avoir fait des études universitaires, selon l’emploi convoité.

Étudier les baleines ou les dauphins est un vaste champ d’étude et rares sont les universités qui proposent des programmes spécialisés. Le mieux est de parler avec un conseiller pédagogique et d’aller visiter quelques universités afin de découvrir leurs programmes. Dépendant de ce qui vous intéresse, un premier diplôme universitaire suffira, ou vous déciderez d’aller jusqu’au doctorat.

Des emplois variés sont reliés au monde des mammifères marins, par exemple la recherche, les techniques de laboratoire, l’entraînement d’animaux en captivité, la médecine vétérinaire et l’interprétation de la nature. Il est important de bien s’informer et de bien cerner ses intérêts afin de faire un choix éclairé.